Shikokus en appartement I

Publié le par Farkasember

C'est article sera le point de départ du sujet sur nos petits loups en appartement.

 

Si vous avez suivi le compte à rebours, vous devez savoir qu'en cette matinée, ils ne sont pas encore là. Qu'importe, non le flacon, mais la situation, puisque l'idée de départ est de vous faire part de nos recherches à ce sujet. Et oui... cela peut sembler logique mais nous avons, avant même de chercher un éleveur, voulu nous renseigner sur la faisabilité d'un tel projet sachant que nous vivons en appartement.

 

Nous avons pris comme référence notre futur vétérinaire, le Docteur Cao. Pour lui, il faisait clairement la différence entre deux choses, sa vision de l'espace nécessaire pour un chien et les conditions concrètes dans lesquels nous pouvions en accueillir un.

 

Pour ce qui est de la première, lui, n'envisage pas la vie avec un canidé dans un appartement, il faut un jardin. Je crois que cette annonce a été la mauvaise nouvelle de la soirée, même si nous nous en doutions...

 

Pour la seconde, avec des sorties régulières de longues balades, il lui semblait possible, par rapport à la taille de notre appartement, d'avoir un chien sans que celui-ci ne soit malheureux car confiné dans un espace trop petit. Cependant, et là je le rejoins totalement, un chien seul, cela ne respectait pas pour lui le principe de vie en meute dont nos amis à quatre pattes ont besoin. Mais, notre appartement n'est pas suffisamment spacieux pour deux chiens. Je vous laisse imaginer le dilemme.

 

Bon, en ayant déjà lu un peu le blog vous vous doutez de la solution que nous avons choisie. Prendre deux chiots, ça c'est évident, mais cela va cependant être très complexe dans la réalisation. En effet, nous ne voulons pas que nos choix soient un frein à l'épanouissement de nos petits. Notre solution est donc une solution provisoire, entre un chien qui s'ennuie et deux qui n'ont pas assez d'espace, la seconde problématique nous semblait plus simple à résoudre.

 

Voilà ce qui devrait se passer, accueillir des chiots dans notre appartement actuel, et notre objectif est qu'avant qu'ils aient atteint la taille adulte, nous ayons déménagé vers une habitation disposant d'un espace vert pour nos petits.

 

Au final, et d'un point de vue théorique pour l'instant, la vie en appartement avec un Shikoku ne nous semble pas impossible, mais pas l'idéale non plus. Après, je pense sincèrement que l'attitude des maîtres à un impact fort sur les choix qui vont être fait. Si vous n'avez pas envie de faire 4 grandes balades par jour, mais juste une, alors peut-être qu'un environnement avec jardin serait préférable, si par contre vous avez du temps et l'envie de sortir longuement avec votre chien, pourquoi pas l'appartement.

Pour finir, quelques premières photos de coins "chiots" de notre appartement, avec dans l'ordre, le coin repas, le coin repos intérieur et le coin repos extérieur.

 

Il reste: 2 jours, 0 heure, 48 minutes et 35 secondes avant que nous ayons nos chiots.

 

IMG_3772.JPG

IMG_3771.JPG

IMG_3773.JPG    

Publié dans Informations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

petites annonces perpignan 30/11/2011 17:24

Je vais chercher mon chiot shiba dans 2 jours enfin, vendredi soir, et quand je lis sa...j'ai peuuurrrr lol
J'espère que tous se passera bien mais je note la technique du tabasco! J'ai acheté du répulsif pour chien aussi au cas ou!

Je vois que vous n'avez pas publiez depuis quelques temps, j'espère pouvoir lire de nouvelles aventures très bientôt! Je ne connais pas le Shikoku, je me suis directement intéressée aux shibas.
Maintenant qu'ils sont adultes, comment sa se passe?

Bonne soirée.

p.s: j'ai eu un soucis de publication sur l'article du dessus du coup je le poste ici.

bibi 12/05/2010 07:46


Trop de trucs à faire maintenant qu'ils sont là?
On n'a plus de nouvelles :'(
Pensez vite à vos fans ;) Des photos!!


Farkasember 12/05/2010 21:17



En effet, le retour a été rude... mais demain c'est férié et un nouvel article sera publié pour vous raconter notre voyage dans le Sud